Operas
Arias

William Tell

Gioachino Rossini

Arias (sheet music for voice and piano):

Arnold (Tenor)

Ne m'abandonne point... Asile héreditaire

Guillaume Tell (Baritone)

Sois immobile

Mathilde (Soprano)

Pour notre amour…Sur la rive étrangèreSombre foret

Vocal score

"William Tell" PDF 11Mb "William Tell" PDF 11Mb "William Tell" PDF 14Mb "William Tell" PDF 15Mb "William Tell" PDF 16Mb "William Tell" PDF 18Mb "William Tell" PDF 27Mb "William Tell" PDF 29Mb "William Tell" PDF 29Mb "William Tell" PDF 35Mb "William Tell" PDF 57Mb

Sombre forêt (No.9).
Pasteurs que vos accents s'unissent
Ah! Mathilde idole de mon ame
Accours dans ma nacelle
Overture
Quel jour serein
On entand des montagnes le signal
Près des torrents qui grondent
Contre les feux du jour
Ou vas tu?
Sur nos têtes le soleil brille
Quel tableau!
Des antiques vertus
Gesler proscrit ces voeux
Hyménée, ta journée
Pas de six
Gloire, honneur au fils de Tell
Pâle et tremblant
Dieu de bonté
Comme lui nous aurions dû faire
Quand l'Helvetia est un champ de supplices
Ses jours qu'ils ont ose proscire
Qui vous arrachez a mon ame
Sombre forêt
Quelle sauvage harmonie
Ils s'éloignent enfin
Ma présence pour vous est peutêtre un outrage?
On vient, séparons nous
Quand l'Helvétie est un champ de supplices
Des profondeurs du bois immense
En ces temps de malheurs
On pardonne la crainte
Honneur aux soutiens de nos droits!
Jurons par nos dangers
Sois immobile
S'allontanano alfine!
Sur la rive étrangère
Pour notre amour
Arnold, d'où naît ce désespoir
Quel bruit arrive à mon oreille?
Gloire au pouvoir suprême!
Quel' Empire Germain de votre obéissance
A nos chants viens mêler tes pas
Pas de soldats
Audacieux, incline toi
C'est lâ, cet archer redoutable
Rejoins ta mère
Ah, que ton ame se rassure
Je te bénis
Victoire! / Mon père!
Quand l'orgueil les égare
Corriam voliam
Asile hereditaire
Ne me quitte pas
Amis secondez ma vaillance
Ne m'abandonne point
Vengeance! / Quel espoir
Je rends à votre amour
Quoi dans nos maux acceptant un partage
Et déjà l'ouragan se déchaîne
Toi qui du faible
Suivez-moi! Guillaume sur ces rives
Je te revois!
En vain il veut nous fuir
Tout change et grandit en ces lieux
Son lontana
Arresta. Quali sguardi!
Ne m'abandonne pas espoir de vengéance